l'Eraud, Chemin du Doridon, 85160 Saint-Jean-de-Monts
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 31 96 57 92

Jean-Michel Gerbais pratique les méthodes de thérapie psychocorporelle depuis 20 années

Thérapie psychocorporelle à Saint-Jean-de-Monts (85160)

Thérapie psychocorporelle avec le Focusing

Comment change-t-on? Comment ne change-t-on pas? Si vous êtes comme beaucoup des gens qui sont attirés par le Focusing, vous vous sentez sans doute bloqué dans un ou plusieurs endroits de votre vie. Il y a quelque chose en vous, ou dans les circonstances, ou dans vos émotions ou vos réactions, que vous aimeriez changer. C'est très naturel. Mais il y a deux façons d'approcher cette envie de changer:

Une façon suppose que pour que quelque chose change, il faut que vous le changiez. Il faut que vous fassiez quelque chose. On peut appeler cela la méthode "faire/réparer".

L'autre façon, qu'on pourrait appeler la méthode "être/permettre", suppose que le changement et l'impermanence sont dans la nature des choses et que quand quelque chose semble ne pas changer, il a besoin d'attention et de présence, avec une attitude lui permettant d'être tel qu'il est, et en même temps ouverte à ses prochaines étapes.

Nos vies de tous les jours sont baignées de l'hypothèse "faire/réparer". Quand vous parlez d'un problème à un ami, quelle chance a-t-il de vous répondre par un conseil pour résoudre le problème?

Beaucoup de nos thérapies modernes sont également basées sur cette hypothèse. Les thérapies cognitives vous demandent de changer vos dialogues intérieurs. L'hypnose amène souvent de nouvelles images et croyances pour remplacer les anciennes. C'est pourquoi la philosophie du "être/permettre" qui sous-tend le Focusing est une philosophie radicale. Elle retourne nos attentes habituelles et nos façons de voir le monde. C'est un peu comme si je vous disais que cette chaise sur laquelle vous êtes assis voudrait devenir un éléphant, et que si vous lui donnez votre attention intéressée, elle va commencer à se transformer. Quelle idée saugrenue! Et bien c'est exactement comme ça qu'une partie très profonde de nous réagit à l'idée que la peur peut se transformer en quelque chose qui n'est pas du tout de la peur, si elle reçoit une attention intéressée.

Quand les gens qui font du Focusing parlent de la "sagesse du corps" ils veulent dire que le ressenti "sait" ce qu'il doit devenir à la prochaine étape, aussi sûrement qu'un bébé sait qu'il a besoin de chaleur de compagnie et de nourriture. Aussi surement qu'une graine de radis sait qu'elle deviendra un radis. Il est totalement inutile de dire au ressenti ce qu'il doit devenir; jamais besoin de le faire changer. Il suffit de fournir les conditions qui permettent le changement, comme un bon jardinier qui fournit de la lumière, du terreau et de l'eau, mais qui ne demande pas au radis de devenir un concombre.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à RESALIB

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.